L’excision choque, la circoncision plait …

wajdiLors de la visite du grand cheikh Wajdi Ghonim – Paix sur Lui –  en Tunisie, les laïcs qui se prétendaient en faveur d’une liberté d’expression absolue ont crié au scandale, jusqu’à en perdre la voix ! Ces mêmes gens qui, une semaine auparavant, ornaient leurs murs Facebook de citations héroïques et révolutionnaires, du genre « Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que tu puisses le dire », pensant que Voltaire en était certainement l’auteur.

Mais voilà que ces adages sont tout de suite abandonnés et très vite enterrés lors de la visite de Cheikh Wajdi Ghonim ! Ok, je peux comprendre que les laïcs ne soient pas encore prêts à mourir pour que le Cheikh puisse s’exprimer, mais la moindre des choses auraient été de le laisser s’exprimer librement devant ses nobles invités.

Leur argument liberticide était ridicule, Wajdi Ghonim n’avait pas le droit de mettre les pieds en Tunisie car selon eux, il encourageait l’excision des femmes ! Les laïcs pensaient probablement que la mallette noire du Cheikh contenait des scalpels, de la morphine et un tas d’autres outils de chirurgie qui serviraient vraisemblablement à exciser  les petites pucelles innocentes de notre chère Patrie !

Pendant que le pays, partagé en deux, encore une fois, tentait de répondre à la fameuse question existentielle de l’époque : « Wajdi Ghonim a-t-il le droit de s’adresser publiquement aux Tunisiens qui auront choisi d’aller le voir ? », la position de mes frères à la mosquée était inexpugnable et unanime à la fois !excision

Dans ce tumultueux débat qui se déroulait sous la coupole de la mosquée et l’œil bienveillante de notre Cheikh local, l’absence des laïcs ne s’est pas vraiment faite sentir, quand soudain l’un des frères présents, emporté par une inspiration spirituelle lança :

« De toute façon ces laïcs qui semblent choquer par l’excision de la Femme – qui est aussi une forme de  circoncision féminine – devraient tout autant être choqués par la circoncision de l’Homme ! Il nous manquerait plus que ça ! »

Et l’audience de plonger dans un rire à gorges déployées, comme si on venait de nous raconter que Jésus était le fils de Dieu. L’imam profita de l’occasion pour suspendre le débat et nous laisser rentrer.

Dans le chemin du retour, la remarque de mon frère résonnait dans ma tête. Si elle paraissait puérile à première vue, elle devenait tout autant pertinente, pourvu qu’on lui accorda quelques secondes de réflexion.

L’ablation du prépuce est une pratique qui se fait tant sur les hommes que sur les femmes. Pour l’homme on appelle cela une circoncision masculine, pour la femme on appelle cela une circoncision féminine ou une excision (quand elle ne concerne pas uniquement le prépuce). Alors beaucoup considèrent la circoncision comme une mutilation du corps et une entrave à l’intégrité du corps d’un enfant, mais uniquement quand il s’agit d’une fille. Cette thèse ne tient plus debout quand il s’agit d’un petit garçon.

Ceci dit, dans ma tête des questions commençaient à se bousculer, dans un ordre tiers-mondiste, c’est à dire comme la file d’attente des ouvriers, dans un bureau de Poste, à la fin du mois !

questions1– Pourquoi le prépuce de la femme serait-il  plus sacré que celui de l’homme ?
– Pourquoi acceptons-nous de défigurer le corps de nos petits garçons, mais pas celui de nos petites filles ?
– Par définition, la circoncision n’est elle pas la mutilation d’un organe saint, sans accord préalable du patient et sans raison médicale ?
– La circoncision serait elle une pratique archaïque et barbare que nous avons héritée de l’ignorance de nos parents, comme les Ivoiriens ou les Maliens ont hérité l’excision, des leurs ?
– La circoncision masculine serait elle ancrée tellement profondément dans nos cultures et nos coutumes que la renier reviendrait à renier tout ce qui repose sur cette pratique ?
– La matière verte – couleur de l’Islam – avait elle remplaçait notre matière grise, pour nous faire accepter aveuglement tout ce qui prétend être fait au nom de la Religion ?
Une fois arrivé à la maison, la première chose que je fis, était d’aller vérifier sur Internet. La circoncision a certes des effets bénéfiques sur la santé de l’homme. C’est ce que m’a clairement expliqué mon Père, le jour où j’étais en deuil, en pleurant à chaudes larmes à cause de la perte de mon prépuce. Mais je n’ai jamais rien lu de semblable dans un ouvrage scientifique.

Alors la première chose à vérifier était l’intérêt scientifique de la circoncision que ce soit pour la femme ou pour l’homme que j’appellerai dorénavant la circoncision mixte. Les raisons évoquées dans la plupart des forums pseudo-scientifiques sont principalement l’hygiène et l’esthétique ! Dieu nous aurait donc crée avec un défaut physique dont il faut se débarrasser à la naissance ! Je ne veux pas paraître mécréant, mais cela me parait bizarre !

Pour le cas de la circoncision féminine, très peu de sites islamiques encouragent cette pratique, on ne peut pas dire autant pour la circoncision masculine où elle fait partie de la Sunnah. Il est à noter que dans le Coran il n’est nullement mention de la circoncision, j’ai beau cherché, je n’ai pas trouvé de versets qui le formalisent , mais il a fallut une simple phrase du prophète rapportée par Abû Horayra pour faire de la circoncision une pratique élémentaire de l’Islam :

Le Prophète a dit : Il y a cinq choses conformes aux exigences de la fitra – : la circoncision, le fait de se raser le pubis, de se couper les ongles, de s’épiler les aisselles et de se tailler la moustache « . (…)

Gardons en tête que si les poils, les cheveux et les ongles repoussent, on ne peut pas dire autant pour le prépuce !

L’étude reprise par la plupart des sites islamiques pour justifier l’intérêt scientifique de la circoncision est celle de Halperin & Bailey :

google recherche

Mais si on décide de chercher la version originale de l’étude, on tombe sur des résultats pas vraiment identiques à ceux cités par les sites islamiques. L’étude originale affirme effectivement que la circoncision permet de lutter de 2 à 8 fois mieux contre le SIDA, mais stipule que la circoncision n’a aucun effet dans la lutte contre l’hépatite C, la malaria, le tuberculose, la syphilis et plusieurs autres MST.

Il semblerait donc que la circoncision protège efficacement contre le VIH. Très bonne nouvelle pour les circoncis ! Seul hic, on apprend que la communauté scientifique s’accorde à dire que le VIH (responsable du SIDA) est un virus d’un genre contemporain, qui a transité du singe vers l’homme à la fin du XXème siècle !

Donc si je comprends bien, des millions et probablement des milliards de croyants (juifs et musulmans) se sont coupé le zizi pendant des centaines d’années pour combattre un virus qui n’existait même pas… non, je crois que ça n’a pas de sens !!

Si on approfondi les recherches sur la circoncision, on apprend donc que la Société Pédiatrique Suédoise, l’Association Médicale hollandaise, et plusieurs autres pédiatres dans le monde, soutiennent les campagnes pour lutter contre la circoncision masculine, considérée comme une atteinte à l’intégrité physique d’un individu qui n’est pas encore en age de choisir. On apprend aussi que la justice Allemande s’est prononcée en défaveur de la circoncision !

Pour faire cours, ce que j’ai remarqué à travers mes recherches, c’est que les pays civilisés traitent la circoncision mixte comme nous traitons aujourd’hui l’excision !

Du coup, si le coran ne formalise pas cette pratique pour le moins barbare, pourquoi continuons nous à la pratiquer sur nos enfants ?Je suis allé poser la question au Cheikh de la mosquée sur la nécessité de la circoncision et ainsi lui faire part des résultats de mes recherches. Il est bien sur tombé dans le même piège que moi, en commençant par m’expliquer l’intérêt scientifique de la circoncision, le même argument toujours et encore. Quand il a vu que j’insistai agressivement pour lui expliquer ce mensonge que la plupart des musulmans se racontent l’un à l’autre, il finit par rétorquer :

« Ecoute, si tu penses que la circoncision n’a aucun intérêt médical, il faut aussi que tu saches qu’elle ne produit aucun méfait sur la santé ! Nous sommes les descendants d’Abraham, de Moise, de Jesus et de Mahomet qui tous, ont été circoncis. Alors considère cet acte comme un signe de ton appartenance envers la Oumma de Mahomet (psl) »

Il conclue sa phrase par un pas pressé vers le minbar, afin annoncer la prière. Je restais face à moi-même, debout en plein milieu de la mosquée à retourner cette question dans ma tête :

« Faut-il mutiler son sexe pour faire partie de la Oumma ? Dieu nous aimerait-t-il davantage avec le prépuce en moins ? »

Avec du recul et aujourd’hui, les choses sont plus clairs pour moi ! Je pense que nous avons été aveuglés par la tradition et la coutume qui ont pris le pas sur la religion, pendant des centaines d’années, les musulmans (et les juifs aussi) ont mutilé le sexe de leurs enfants dans le but de marquer son appartenance au peuple d’Abraham.

Aujourd’hui, la matière verte se dissipe petit à petit pur devenir grise, aujourd’hui j’ai décidé d’être choqué par la circoncision sous toutes ses formes, qu’elle soit  masculine ou féminine. Il est trop tard pour moi, mais je pense que je pourrai sauver mon fils … Je lui épargnerai ce traumatisme à l’enfance ! Quand il aura 18 ans, il fera ce qu’il veut de son sexe, dans tous les sens de l’expression.

Amis laïcs, rajoutez la circoncision masculine à la liste de ce qui vous choque tant par les extrémistes religieux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s